Comment faire un massage anti-cellulite effficace ?

Comment faire un massage anti-cellulite effficace ?

Qu'on l'effectue seul ou avec l'aide d'un tiers, le massage ayant pour objectif de mobiliser les capitons n'est efficace qu'avec des gestes corrects. Ces derniers répondent à des attentes précises : déloger la cellulite, drainer les toxines et mettre fin à la rétention d'eau. Voici les conditions requises pour atteindre ces objectifs.

Adapter le type de massage à la zone ciblée

Dès qu'on parle de cellulite, on tend à ne penser qu'aux hanches et aux cuisses. Loin de là, de nombreuses autres parties du corps peuvent être touchées. Qu'il cible le ventre, les fesses ou d'autres localisations, un massage anti-cellulite doit respecter la physiologie profonde de la partie concernée. Avec ou sans l'aide d'un appareil, c'est sous cette condition seule qu'il aura de l'effet.

Ainsi, le ventre fera l'objet de massage sous forme de pétrissage. Des percussions fermes et régulières mobiliseront les cellulites des cuisses. Le ventre et les hanches, de leur côté, seront débarrassés de leurs capitons avec le fameux palper-rouler.

La correction des gestes, clé de l'efficacité

Les percussions sont effectuées sur un sujet allongé sur le côté. En évitant la partie interne des cuisses, le masseur procède en tapotant fermement et régulièrement.

Cette approche permet de déloger les toxines tout en tonifiant la peau. Un résultat optimisé par le recours à une crème anti-cellulite adaptée. Un pétrissage dans les règles de l'art aura vite raison des cellulites disgracieuses du ventre. Le secret pour correctement effectuer les gestes : reproduire exactement ce qu'on fait en préparant une pâte à pain.

Il faut préciser qu'il s'agit de mouvements profonds et lents pour atteindre les couches les plus internes. Outre la mobilisation de la masse adipeuse, cette technique va activer la circulation veineuse et lymphatique. 

Comme son nom l'indique, le palper-rouler conjugue deux gestes précis en simultanée. On saisit une partie de la peau, aussi fine que possible pour la précision. Le pli ainsi formé sera roulé doucement entre les doigts. Noter que cette approche est assez douloureuse. Il faut toutefois respecter un minimum de 15 minutes par séance et s'y soumettre 3 fois par semaine pour espérer un résultat.

Recourir à des appareils et des produits

L'efficacité de toutes ces techniques passe également par le choix du produit utilisé en parallèle. De nombreuses références de crèmes anti-cellulites sont disponibles dans le commerce. Pour s'y retrouver et s'assurer une efficacité en toute innocuité, les marques disponibles en parapharmacie constituent une bonne option. Les cellulites incrustées trouvent, par exemple, une bonne réponse avec le pack Somatoline.

Le recours à des appareils dédiés permettent, en outre, d'améliorer le rendu mécanique des massages. Le masseur anti-cellulite Measkin 365 disponible en parapharmacie constitue un premier exemple. Issu du savoir-faire Plastimea, il lutte contre la peau d'orange en reproduisant un effet palper-rouler avec ses rouleaux souples. Cinq minutes de massage quotidien avec l'appareil sont recommandées.

Les ventouses en silicone ont également le vent en poupe pour une prise en main quotidienne des peaux capitonnées. Il suffit de presser sur la zone à traiter et de faire glisser dans différents sens.